Aller à la barre d’outils
cerofrance@hotmail.com

Article MUFON Québec : Un ROSWEL 2 ou Varghina bis ? DEPUIS le supposé crash au Brésil en mai 2020…

Association de recherche sur les phénoménes d'abductions

Article MUFON Québec : Un ROSWEL 2 ou Varghina bis ? DEPUIS le supposé crash au Brésil en mai 2020…

DEPUIS le supposé crash au Brésil ( mai 2020) ( qui a été démystifié si vite qu’on a à peine eu le temps de se faire une opinion !), certaines personnes, coûte que coûte, continuent le travail d’investigation. Parmi ces personnes, il y a l’ufologue de terrain Arthur Sergio Neto et la journaliste Linda Moulton Howe. J’ai discuté avec Arthur plusieurs fois et avec Linda par mail. Chacun d’eux travaille consciencieusement à cette enquête ( Laissons de côté quelques hurluberlus, s’amuser entre-eux ). Les résultats de cette investigation sont très intéressants. Ci-dessous vous pouvez retrouver les liens des émissions de Linda Moulton Howe, la traduction de la 1e partie, et la traduction de la lettre reçu par Linda. À chacun de se faire une opinion, grâce a ce dossier bien ficelé et intrigant.
[…]
suite de l’article sur  :
https://www.facebook.com/notes/mufon-qu%C3%A9bec/un-d%C3%A9bunking-mis-%C3%A0-mal-/2575224989396674
TRADUCTION de la partie 1 de l’émission de Linda M-H avec la traduction contact radio.
PARTIE 1 : ENQUÊTE observation Magé , Brésil
Posté le 1er juin 2020 © 2020 par Linda Moulton Howe
Première partie : Mage, le mystère du Brésil : Des témoins oculaires disent que des hélicoptères militaires ont poursuivi “l’OVNI rouge” tôt le matin du 12 mai 2020.
Mettez-vous à l’abri, personne ne touchera à ces choses ! Ces corps ne sont pas des humains ! Terminé ! On ne peut pas toucher à ces choses !”
– Des transmissions radio portugaises de l’armée brésilienne auraient été piratées à Mage, au Brésil, après minuit le 12 mai 2020, où les habitants disent qu’un “OVNI rouge” s’est écrasé.
***
1er juin 2020 Rio de Janeiro et Mage, Brésil – Le 14 mai 2020, j’ai reçu le courriel suivant de Trajano Paiva, producteur de films à la retraite, qui vit dans la banlieue de Rio de Janeiro. Lui et moi nous étions rencontrés et avions parlé du phénomène des OVNI lors d’une conférence américaine au cours de la dernière décennie. Trajano avait également connu et aidé le légendaire océanographe, explorateur et environnementaliste Jacques Cousteau au début des années 80, lorsque Cousteau étudiait le bassin de l’Amazone.
Sujet : OVNI à Mage, ville près de Rio de Janeiro, 14 mai 2020
Chère Linda,
Cet événement a eu lieu dans la ville de Mage dans la nuit du 14 mai. [Trajano a corrigé la date après l’e-mail.]
La vidéo ci-jointe a été réalisée par les personnes qui y vivent et publiée sur youtube. De plus, ils ont enregistré une conversation radio entre les militaires qui participaient à l’opération de récupération de l’épave de l’OVNI. [A fourni le numéro de téléphone de la traductrice anglaise Lissa Bick et le lien vers la vidéo du téléphone portable et les images des prétendus OVNI au-dessus de Mage, au Brésil (une ville de 244 000 habitants à environ 30 km au nord-est de Rio de Janeiro, de l’autre côté de la baie de Guanabara).
Salutations distinguées, Trajano Paiva
1
Mage, au Brésil, est une ville de 244 000 habitants située à environ 20 miles au nord-est de la grande ville de Rio de Janeiro, de l’autre côté de la baie de Guanabara.
J’ai appelé Trajano et j’ai appris que dans l’histoire rapide avec les vidéos tweetées qui ont ajouté à la confusion, le 14 mai n’était pas la bonne date. Des témoins oculaires lusophones à Mage décrivaient une ou plusieurs lumières aériennes non identifiées dans le ciel nocturne avant minuit le 11 mai et continuant après minuit jusqu’au 12 mai 2020, entre 1 et 3 heures du matin. Trajano essayait de trouver plus d’informations sur les rumeurs locales selon lesquelles les forces américaines des opérations spéciales, travaillant avec l’armée brésilienne en soutien, auraient abattu un OVNI avec une arme à faisceau dans le quadrant nord-est de Magé
IMBEL, usine de matériel de guerre, Mage, Brésil
2
Ensuite, Trajano et moi avons parlé au téléphone le dimanche 17 mai 2020. Il m’a dit que quelques témoins oculaires vivaient près d’une usine d’armement militaire appelée IMBEL, dans le nord-ouest de Mage. IMBEL est l’acronyme de Indústria de Material Bélico, une industrie brésilienne de matériel de guerre qui produit pour le ministère de la défense du Brésil. IMBEL coordonne la production d’armements tels que les armes d’assaut et les balles. Cinq témoins oculaires ont décrit avoir vu d’abord deux puis quatre
hélicoptères militaires poursuivant un OVNI rougeoyant qui a heurté une ligne électrique et qui a fini par s’écraser sur le côté nord-est de Mage, près de Guapimirim.
***
L’usine d’armement militaire IMBEL dans le nord-ouest de Mage où des habitants ont vu, en tant que témoins oculaires, 4 hélicoptères poursuivant un OVNI rouge. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
3
Trajano m’a envoyé par e-mail une prétendue
transcription en portugais des
communications radio piratées parmi
le personnel militaire brésilien sur la scène
de l’accident d’OVNI au nord-est de Mage. Il m’a suggéré
d’appeler pour la traduction une de ses amies, Lissa Bick, qui parle couramment le portugais et l’anglais. Avec sa permission, j’ai enregistré sa traduction suivante des “communications radio militaires piratées” dans la nuit du 12 mai 2020, vers 3 heures du matin – soi-disant après que l’OVNI se soit écrasé dans le quadrant nord-est de Mage. Les estimations de la localisation physique du site de l’écrasement se situent entre 20 et 40 miles au nord-est de Rio de Janeiro, près de Guapimirim.
AUDIO/VIDÉO de la traductrice Lissa Bick et Linda Moulton Howe sur Communication radio militaire prétendument piratée : “NOVO AUDIO !!! ( 6:20)
Voir sur le site : https://www.earthfiles.com/2020/06/01/part-1-mage-brazil-mystery- eyewitnesses-say-military-helicopters-chased-red-ufo-early-am-of-may-12-2020/
Avant retranscription de la bande sonore :
Le Centre de lancement d’Alcântara (en portugais : Centro de Lançamento de Alcântara
, CLA) est un centre de lancement de satellites de l’Agence spatiale brésilienne situé dans la ville d’Alcântara, sur la côte
atlantique nord du Brésil, dans l’État du Maranhão. Il est exploité par l’armée de l’air brésilienne (Comando da Aeronáutica, CLA. ).
4
Note de la rédaction – Le CLA est la base de lancement la plus proche de l’équateur. Cela donne au site de lancement un avantage significatif pour le lancement de satellites géosynchrones, un attribut partagé par le Centre spatial guyanais. La construction de la base d’Alcântara a commencé en 1982. Le premier lancement a eu lieu le 21 février 1990, avec la fusée-sonde Sonda 2 XV-53. Il est également prévu de lancer plusieurs fusées internationales à partir d’Alcântara et de lancer la fusée russe Proton. Au début de 2018, le gouvernement brésilien a offert la possibilité d’utiliser le port spatial à plusieurs entreprises américaines. ]
Retranscription de la bande
Lissa Bick : “Bonjour”. LMH : “OUI, LISSA” Lissa : “Salut, Linda.”
LMH : “MERCI BEAUCOUP POUR TON AIDE. LA PREMIÈRE CHOSE QUE JE VOUDRAIS FAIRE EST DE VOUS FAIRE LIRE LA TRADUCTION DE CETTE CARTE AUDIO (“NOVO AUDIO !!!). VOUS ME DONNEZ EN ANGLAIS LA TRADUCTION DU PORTUGAIS QUI SE TROUVE DANS LA CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ DE “NOVO AUDIO” VERS LA FIN DE L’ENREGISTREMENT. JE CROIS COMPRENDRE QU’IL S’AGIT D’UN AUDIO PIRATÉ DANS UNE COMMUNICATION RADIO MILITAIRE SUR CE QUI S’EST PASSÉ ENTRE L’ARMÉE BRÉSILIENNE ET LES CHEFS D’ÉTAT- MAJOR DES ARMÉES AU SUJET DE LA VILLE DE MAGE, AU BRÉSIL ?
Lissa : “OK, chronologie : 7:06
Début de la communication par radio entre l’équipe militaire, “bases 1, 2, 3 et 4” … bruit radio … numéro 4 confirme l’arrivée à la station, la base d’Alcantara confirme les dégâts de l’objet avec un “tir américain”.
LMH : QUE COMPRENEZ-VOUS PAR “TIR AMÉRICAIN”, LISSA ? LISSA : Non.
LMH : VOUS NE COMPRENEZ PAS ?
LISSA : Non, je ne comprends pas.
LMH : CONTINUEZ AVEC LE RESTE DE LA TRADUCTION QUE VOUS AVEZ EN ANGLAIS DU PORTUGAIS ?
LISSA : OK, 7:17
Confirmez si il a été abattue. Bruit radio, pas compréhensible.
5
7:26 – 07:30
Confirmer la position.
Se rendre sur place. Vous aurez besoin de 3 ou 4 équipes.
Il y a trop de matériel à collecter !
Vous devez prendre la petite route.
7:31
Avez-vous compris la base 2 ?
7:32
Par la petite route, il n’est pas possible de descendre !
7:40
Avez-vous bien reçu la base 3 ?
7:37 (en dehors de la séquence ?)
Il n’a pas d’apparence humaine.
Avez-vous compris ?
7:40
Bruit radio … il n’y a que ça,
il n’y en a plus !
Plus de bruit radio !
7:45-7:47
Les autres étaient dans un tel état que nous ne pouvons prendre que ceux qui sont ici. 7:50
Avez-vous compris la base 2 ?
audio confus … pas très clair et déformé.
Ils parlent de vêtements.
7:54
Allez avec la protection, personne n’y va sans pour
toucher ces choses !
7:58
Ces corps ne sont pas des humains ! Terminé !
6
On ne peut pas toucher à ces choses ! 8:03-8:08
Pas compréhensible.
8:08 à 08:11
Il parle d’abattre un drone.
8:12
Confirmez si l’équipement a été démonté !
8:13
Capturez l’équipement abattu. Le drone doit aussi être amené à la base, terminé ! 8:15
Le camion descend par la petite route ! Terminé !
8:20
Positif, base 4, Terminé !
8:23
Allez-y doucement, par pièces, jusqu’à l’usine et là nous verrons ce qu’il faut faire ! 8:28
Il faut le prendre en camouflage, Terminé !
8:35
… la voix de la radio est déformée …, tout est cassé, endommagé, et il n’y a aucun moyen de le mettre là. Il y a d’autres corps à l’intérieur. Je n’ai jamais vu une telle chose ! Cette chose n’est pas un être humain !
8:45
Comprenez-vous la base 2 ?
8:46
N’approchez pas sans vêtements appropriés, attendez qu’il arrive ! Prenez-le comme il est ! 8:52
Le terrain est protégé, fermé, couvrez bien tout pour que rien ne soit vu, avez-vous copié ? 8:57
Bruit de radio.
7
9:05
Récupérez tous les téléphones portables du gardien, vous m’avez bien compris ? Ne permettez à personne d’enregistrer quoi que ce soit, vous avez compris ?
9:13
J’ai bien reçu, base 2.
9:15
Base 1, la société américaine d’Alcantara se rend sur la position de la base et va récupérer les objets, vous m’entendez ?
9:22
Il s’agit d’opérer dans le cadre du “protocole auguia”.
QUE SIGNIFIE “PROTOCOLE AGUIA” ?
A. G. U. I. A. signifie… Cela signifie “aigle” ? Cela signifie donc que tout cela doit fonctionner dans le cadre du “protocole de l’aigle” ?
LISSA : Oui.
Arthur Neto, enquêteur sur les OVNI,
se rend dans le quartier d’IMBEL pour interroger les habitants
8
Selon les habitants, le site présumé de l’écrasement de l’OVNI se trouvait près de la rivière Soberbo qui traverse la région de Guapimirim, au nord-est de Mage, au Brésil.
L’un des amis de Trajano est Arthur Neto, consultant en informatique et chercheur sur les OVNI à Rio de Janeiro, au Brésil. Arthur s’est rendu dans le quartier d’IMBEL et a parlé avec une trentaine de personnes. Cinq d’entre elles avaient vu des hélicoptères poursuivant l’OVNI rouge et ont entendu un bruit fort qu’elles croyaient être le crash de l’OVNI à l’est d’IMBEL, près de la rivière Soberbo.
Le 26 mai 2020, Trajano et Arthur m’ont rejoint pour une interview skype au cours de laquelle j’ai posé des questions en anglais, Trajano a traduit en portugais pour Arthur, qui a répondu en portugais, puis Trajano a traduit les réponses d’Arthur en anglais. Le portugais est coupé en courts segments avec des dissolutions vers l’anglais.
Voir la vidéo sur le lien. Possibilité de mettre les sous-titres en français :
https://www.earthfiles.com/2020/06/01/part-1-mage-brazil-mystery-eyewitnesses-say- military-helicopters-chased-red-ufo-early-am-of-may-12-2020.

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.