Le public était nombreux pour écouter le témoignage du chanteur franco-gabonais Jann Halexander sur ses expériences d’abduction le 25 novembre aux Chais de la Cour, dans la région nantaise. L’artiste est revenu notamment sur son expérience à l’hôpital Lariboisière en 2016, son enfance au Canada, a livré quelques réflexions sur la façon dont la société, française particulièrement, réagirait face à l’hypothèse grandissante de multiples réalités, rejoignant en ce sens l’hypothèse de Alain Juillet, ancien directeur de la DSGE qui rappelait la nécessité de garder l’esprit ‘out of the box’, c’est à dire ouvert. L’ artiste a terminé la conférence en chantant à capella sa célèbre chanson ‘L’ Abduction’ (2018), après avoir précisé qu’il s’agissait là de sa dernière intervention publique du genre. La rencontre était organisée par Cyrille Tavenard, fondateur des Repas Ufologiques de Nantes.