Aller à la barre d’outils
cerofrance@hotmail.com

Conférence “44 ans de recherche sur le phénomène OVNI” avec Jean-Pierre Petit

Association de recherche sur les phénoménes d'abductions

Conférence “44 ans de recherche sur le phénomène OVNI” avec Jean-Pierre Petit

Jean-Pierre Petit revient sur son parcours de chercheur indépendant, sur le rôle et les interventions des différents acteurs, l’omerta des instituts de recherche et la situation actuelle.

Contenu de la conférence

A l’occasion de cette intervention, Jean Pierre Petit a présenté une rétrospective des 44 dernières années consacrées au phénomène ovni.

Après un rappel des événements passés, il a fait le point sur la situation actuelle : le scandale que constitue le GEIPAN, ex-Sepra, ex-GEPAN depuis 42 ans.

Le rapport COMETA, et les lâchers d’informations opérés périodiquement par le Pentagone.

Les rôles et interventions de Jacques Vallée, Peter Sturrock, Bob Lazar, Steven Greer, etc..

L’affaire Ummo : les protagonistes, les ufologues, l’effondrement programmé du réseau dans les années quatre-vingt-dix. La faillite de l’association UFO science.

Le Mufon-France, ses chapelles, tiraillements et jeux d’égos.

Les ovnis et le paranormal. La question des abductions. La situation de la Terre. L’action des militaires.

Le combat d’arrière-garde mené par les Ayatollah de la science. L’activité scientifique comme une partie d’échec, en visant l’échec et maths.

L’écho de 32 vidéos Janus.

L’isolement des chercheurs libres indépendants qui trouvent. L’omerta des institut de recherche. Les idées scientifiques qui trouvent un écho chez les non-spécialistes, les « niveau math sup ».

SOURCE : https://www.observatoire-reel.com/Replay-gratuit-de-la-conference-44-ans-de-recherche-sur-le-phenomene-OVNI-avec-Jean-Pierre-Petit_a337.html

 

@ bientôt.

L’équipe du CERO-France.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.